Le CHU de Tours : TPF Ingénierie accompagne la transformation du campus hospitalier

TPF Ingénierie et AIA Life Designer construisent l’hôpital de demain dans le cadre d’un concours d’architecture d’envergure internationale et d’une vision à long terme aux enjeux urbanistiques importants autour du CHU de Tours. Le projet, évalué à 320 M€, est l’un des plus important de France.

 

La santé au cœur de l’évolution urbaine de Tours

Michael Marchal, directeur du développement France de TPF situe le challenge qui permettra de redéfinir l’offre de soin du CHU de Tours : « c’est un projet à fort enjeu urbain à la charnière de deux villes. Il se projette à l’horizon 2040 dans une vision évolutive qui intègre l’arrivée du tramway dans l’environnement de l’hôpital. Il faut être très souple et apporter des solutions pour rendre possible plusieurs configurations de construction à travers les organisations fonctionnelles, les parti-pris architecturaux, les surfaces, les prescriptions techniques, les aspects réglementaires, la faisabilité économique et le phasage. »

 

320 M€, un record pour un établissement hospitalier

Evalué à 320 millions d’euros, ce projet – gage de modernité et d’ambition – est le plus important de France après celui du CHU de Nantes.

Il respecte une démarche de haute qualité environnementale et répond aux enjeux de l’architecture numérique (BIM). Il entre également dans le vaste plan de restructuration immobilière qui regroupera d’ici 2024 les activités – actuellement réparties sur cinq sites – sur les deux sites de Bretonneau et Trousseau. Les études viennent de démarrer. Sébastien Copitet, chef de projet TPFi, mobilise l’ensemble des équipes techniques dans le cadre des premières investigations, diagnostics et analyse du fonctionnement actuel de l’établissement.

 

Qualité de vie pour les soignants et confort pour les patients

C’est le cabinet AIA Life Designer associé à TPF (avec l’agence Caraty & Poupart-Lafarge et Devillers & associés) qui a été choisi le 16 octobre dernier suite au concours lancé fin 2017. « Le jury a notamment apprécié la conception des bâtiments et la répartition des différentes activités «  précise le communiqué diffusé par le CHU. Ainsi que « l’attention particulière portée au haut niveau de confort proposé, à la qualité de l’accueil et des circulations des patients ainsi qu’à la qualité de vie au travail des équipes ».

Sur un plan plus technique TPF et AIA Life Designer ont présenté une démarche clairement orientée vers de nouveaux choix technologiques et une démarche complètement numérique. Le CHU de Tours a aussi  apprécié la stratégie énergétique innovante et performante, notamment à travers la récupération de l’énergie fatale.

 

Trousseau prêt pour 2024

La silhouette du nouvel hôpital Trousseau s’élèvera sur site en 2024, année de livraison des travaux qui doivent débuter mi-2021. Montant des travaux : 197 M€

– une tranche ferme : construction d’un bâtiment d’une capacité de 576 lits et places complétée des activités de plateau technique et chirurgicales pour une surface dans œuvre (SDO) d’environ 70 000 m² et un montant de 140 M€ (HT) travaux y compris VRD, travaux préalables, hélistation, dévoiement des réseaux, aménagements paysagers ;

– une tranche optionnelle 1 : construction d’un bâtiment regroupant toutes les activités de Biologie pour une SDO d’environ 12 000 m² et un montant HT travaux de 25 M€ ;

– une tranche optionnelle 2 : construction d’un bâtiment dédié à la Pédiatrie, les Hospitalisations et les Consultations pour une SDO d’environ 16 000 m² et un montant HT travaux de 32 M€.

 

Le CHU de Tours : les chiffres clés

Le CHU de Tours est le seul CHU de la Région Centre Val-de-Loire et le premier en nombre d’hospitalisations (110 000 par an). Il accueille 110 000 patients aux urgences, 410 000 patients en consultations externes, 43 000 patients en hospitalisation de jour. L’établissement de santé compte 9000 collaborateurs.

 

Crédit photo : © AIA Life Designers